mardi 26 septembre 2017 - 02 : 14

ARTICLES
Stéphanie Monaco festival cirque Albert Louis Camille
Stéphanie Monaco festival cirque Albert Louis Camille

Stéphanie Monaco festival cirque Albert Louis Camille

La princesse a pu compter comme toujours sur la participation de son clan pour la grande soirée de fête du Festival international du cirque de Monte-Carlo.

stéphanie-de-monaco-festival-du-cirque-2017
stéphanie-de-monaco-festival-du-cirque-2017

Des anges célestes et des acrobates aériens couronnés d’or : deux jours après l’effroi sous le chapiteau de Fontvieille, la cérémonie de remise des prix du 41e Festival international du cirque de Monte-Carlo, sous la présidence de la princesse Stéphanie de Monaco, a consacré la magie de la voltige en décernant son prestigieux Clown d’or ex aequo au duo Sky Angels et à la troupe russe Trushin.

Dimanche, la stupeur s’était emparée de la famille princière et du public, pétrifiés lorsque les funambules de la troupe Gerlings avaient fait une chute collective de 5 mètres alors qu’ils tentaient de battre à neuf le record du monde de funambules en pyramide. Les images de l’incident, à voir chez nos confrères de Nice-Matin, étaient très impressionnantes, mais il n’y a par chance eu qu’un poignet cassé à déplorer.

http://www.visitmonaco.com/fr

Mardi soir, les frissons étaient à nouveau au rendez-vous, mais sans frayeur. Accompagnée pour la traditionnelle soirée de gala par son frère le princeAlbert II et ses enfants Camille Gottlieb et Louis Ducruet, toujours avec sa petite amie Marie à ses côtés, la princesse Stéphanie a eu le plaisir de primer de la plus belle récompense Kristina et Rusten du duo ouzbek Sky Angels, impressionnants de grâce et de force dans leur numéro de sangles aériennes sans filet, et les treize membres de la troupe russe Trushin, spécialistes du saut à la bascule au maquillage digne du groupe Kiss. Côté maquillage, la troupe d’acrobates comiques Holmikers a fait très fort, une vraie bande de zombies à laquelle Louis Ducruet s’est mêlé pour lui décerner un Clown de bronze. Sous les yeux de sa chérie, le jeune homme de 24 ans en a aussi remis un aux bien plus glamour sauteuses à la balançoire russe de la troupe Skokov. La troupe Gerlings s’est consolée de sa mésaventure avec un trophée en bronze également, tout comme Sons Company, Mario Berousek et le contorsionniste Alexandre Batuev.

La princesse Stéphanie et le prince Albert se sont aussi partagé la mission de distribuer les Clowns d’argent, attribués cette année à la troupe acrobatique de Xianjiang, le duo Chilly & Fly ainsi que les rois des numéros animaliers Marek Jama (chevaux et créatures exotiques), les Frères Sapashny (tigres et lions) et Erwin Frankello (éléphants). Ce dernier est également reparti avec le Prix du Public et le Prix du Jury junior, entre autres. Comme de coutume, une pluie de récompenses spéciales ont en effet été décernées, parmi lesquelles la Coupe en mémoire de la princesse Antoinette dévolue au benjamin du Festival, en l’occurrence le Trio Izhevsk composé d’Anastasiia, Daria et Kristina, âgées de 6 ans. Le jury présidé par la princesse Stéphanie a également adressé des mentions spéciales au magicien Otto Wessely pour l’ensemble de sa carrière et à Alex Michael.

Au cours de cette incontournable soirée de cirque en l’honneur du rêve, de la performance et de l’émotion, une célébration oecuménique a été conduite par l’archevêque monégasque Bernard Barsi, lequel a eu de très jolis mots pour parler des artistes de la piste aux étoiles : « Ce chapiteau, a-t-il dit, est un symbole d’harmonie et d’achèvement. Les artistes sont des sages qui donnent aux autres de la joie, le sens de la fête et de la beauté. »

Leurs successeurs auront l’occasion de s’illustrer les 4 et 5 février lors de l’édition 2017 de New Generation, déclinaison junior du Festival international du cirque créée et présidée par Pauline Ducruet, qui était absente hier soir.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *